4 questions à vous poser au moment de renoncer à votre citoyenneté d’origine

4 questions à vous poser au moment de renoncer à votre citoyenneté d’origine
août 15, 2017 - Actualités Guide

L’acquisition d'une nouvelle citoyenneté est un processus très stimulant. Être bien organisé tout au long de la période de transition peut vous simplifier le processus et vous permettre de commencer à profiter des avantages de votre nouvelle citoyenneté sans le moindre tracas.

Voici 4 points dont il faut tenir compte lorsque vous envisagez de changer de citoyenneté ou d’acquérir une seconde:

Aurai-je besoin d'un visa pour entrer dans mon pays d'origine?

Si vous avez des considérations familiales ou commerciales dans votre pays d’origine, vous devez prioritairement déterminer votre capacité à y entrer librement. Demandez un visa de longue durée ou vérifiez si votre pays offre un certain programme ou un statut spécial vous permettant de maintenir des liens durables avec votre pays natal comme par exemple le statut du citoyen indien d'outre-mer (Overseas Citizen of India – OCI) accordé aux anciens citoyens indiens.

Vais-je payer des taxes de sortie?

Certains pays, tels que les États-Unis, imposent une taxe sur les citoyens sortants ou expatriés. Les droits de succession et de donation payés sur le transfert de votre propriété à des citoyens non américains peuvent également être plus élevés que ceux payés sur le transfert à des citoyens américains. Demandez à votre comptable d’examiner attentivement les conséquences de la renonciation à votre citoyenneté pour ne pas commettre des erreurs coûteuses et évitables dans la gestion du processus.

Comment vais-je accéder à mon argent et à mes avoirs dans mon pays d'origine?

Certains types de comptes bancaires ne peuvent être gérés que par des citoyens, tandis que la propriété étrangère de certaines catégories de terrains spécifiques (telles que les terrains agricoles) est réglementée par la citoyenneté. De nombreux pays imposent des lois régissant qui peut détenir une participation majoritaire dans une entreprise. Obtenez des conseils professionnels pour structurer tous vos actifs afin de continuer à jouir du niveau d'accès désiré.

Puis-je voyager librement avec mes enfants à travers les frontières internationales?

De nombreux pays ont mis en place un mécanisme de freins et de contrepoids pour contrer la menace de la traite des enfants. Ce mécanisme peut vous imposer d’obtenir des lettres d’autorisation pour pouvoir voyager avec vos enfants mineurs quand ils possèdent une nationalité différente de la vôtre. Veillez alors à vous renseigner sur les procédures de sortie et d'entrée relatives à tout pays dans lequel vous prévoyez de voyager si vos enfants détiennent une citoyenneté différente de la vôtre, afin d’éviter tout malentendu avec les services de protection des frontières.

Avez-vous une question sur la seconde citoyenneté? Appelez-nous au +97145541449 ou envoyez-nous un email à [email protected] et notre équipe se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions…

Pour rester à jour avec les dernières actualités relatives aux pays des Caraïbes qui offrent des programmes d’acquisition de la seconde citoyenneté par le biais de l’investissement, suivez-nous sur LinkedIn, Twitter @PassProNews, Instagram @PassProCitizenship ou Facebook / PassProCitizenship

Réservez votre consultation gratuite


Post Précédent: En tant que citoyen chypriote, serais-je tenu de payer des impôts?

juillet 3, 2017 Guide Chypre

Nombreux sont ceux qui se demandent sur la manière dont la double nationalité affectera leur obligation fiscale globale.

LIRE LA SUITE
Ce site utilise des cookies afin de fournir la meilleure expérience utilisateur possible. Des informations détaillées sur l'utilisation de cookies sur ce site Web sont fournies dans notre déclaration de politique de cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez en savoir plus et modifier vos paramètres de cookies à tout moment en cliquant ici.